Leïla Kaddour fond en larmes à la fin de son journal